PERSÉPHONE ET LA TENTATION / 14.07.18 - Résidence CRANE Lab - Prieuré de Vausse

Perséphone, fille de Zeus et Déméter.

"D'une grande beauté, Perséphone fut élevée en secret en Sicile par sa mère.

Mais Hadès l'aperçut, il décida d'en faire sa reine des Enfers et de l'enlever avec la tacite complicité de Zeus. Alors qu'elle était en train de cueillir des narcisses un peu à l'écart de ses compagnes dans la plaine d'Enna (Sicile), la Terre s'ouvrit et Hadès en surgit sur son char tiré par ses magnifiques chevaux bleu nuit. La nymphe Cyané tenta de s'interposer mais d'un coup de sceptre Hadès disparut de la surface de la Terre. Cyané fondit en larmes et fut changée en fontaine.

Déméter la chercha partout sur la terre pendant neuf jours et neuf nuits puis déchaîna une terrible famine.


Hélios, qui voit tout, lui révéla finalement que si elle n'était pas sur Terre il se pourrait bien qu'elle fût aux Enfers. Mais Hadès refusa de la restituer. Alors Déméter quitta l'Olympe et cessa de faire fructifier la terre. Zeus fut alors obligé de tenter une conciliation et conseilla à son frère de rendre Perséphone à sa mère avant que la terre entière ne soit complètement morte de faim. Il envoya Hermès porter le message à Hadès. Ce dernier fut d'accord à condition qu'elle n'ait pas encore goûté de la nourriture des Morts.

Et comme Perséphone affirmait qu'elle n'avait rien mangé depuis son enlèvement, Hadès, contraint de dissimuler son dépit, la renvoya vers sa mère. Les larmes de Déméter cessèrent de couler. Mais juste au moment où Perséphone se mettait en route pour Eleusis, un des jardiniers d'Hadès, du nom d'Ascalaphos, témoigna qu'il l'avait vu cueillir une grenade et en manger un ou sept grains."


Perséphone avait mangé la nourriture des Enfers ; elle devait y rester.

Source

MERCI à Jean Voguet, Yuko Katori, et Bernard François pour leur accueil exceptionnel au CRANE Lab, et à Valentin Torrens et Katrin Wölger pour nos échanges partagés *

Photos : Bernard François & Béatrice Didier

Article en avant
Articles récents
Archives
Retrouvez-moi sur Facebook
  • Facebook Basic Square

© Manon Di Chiappari