Re-enactment "LUTO" - Alvaro Villalobos


ESAD• Grenoble

Workshop avec Julie Béna



La création originale de Villalobos se situe dans un contexte socio-politique marqué et non-négligeable : dans les deux pays qui sont la Colombie et le Mexique se confrontent trafics de drogue, violences, extrême pauvreté, qui obligent les populations à vivre dans un climat de crainte, de danger et de luto [-deuil]. Cette performance réalisée en compagnie de son jeune fils traduit des émotions brutes, belles, et d'une dureté impressionnante à la fois.


À travers ce premier exercice orienté par Julie Béna, ma camarade Anna Diallo et moi avons tenté de « recréer », voire « réinterpréter » la performance LUTO de l'artiste performeur colombien Alvaro Villalobos. Enthousiasmées à l'idée de travailler ensemble mais néanmoins différentes concernant la pratique performative, nous avons trouvé un terrain d'entente qui nous a menées à l'éclosion de notre performance, et à cette collaboration nouvelle.

Nous avons aimé cette performance par sa force et son engagement, et comme beaucoup certainement, nous avons été piquées par la puissance qu'elle véhiculait. La mise en scène/place nous a également attirées.

Mais, le problème auquel nous avons dû faire face fut presque d'ordre éthique et moral. Nous voulions réinterpréter cette performance mais ne nous sentions pas concernées par le malheur dont traitait Alvaro Villalobos. Alors, par respect pour l'artiste et sa démarche représentative d'une population bien précise, nous avons pris l'initiative de préserver l'aspect esthétique de la performance mais de substituer son engagement par le nôtre : l'égalité Homme noir/Homme blanc et le mélange.

Article en avant
Articles récents
Archives
Retrouvez-moi sur Facebook
  • Facebook Basic Square

© Manon Di Chiappari