ME VOICI - ESAD Grenoble

ESAD• Grenoble

"Intégrer une école d'art est un engagement important dans le parcours d'une vie. Se retrouver seul et ensemble à la fois autour d'un geste artistique est le meilleur moyen de marquer ce nouveau départ. [...] ME VOICI est un essai, une tentative de vous présenter d'une manière sensible et singulière."

Interaction avec les autres – morceaux de soi – écriture, ont été les mots-clés à l'énoncé de ce projet.

Pour commencer, il était obligatoire pour moi d'interagir avec les autres. "Se présenter" se devait de devenir un geste d'échange, de dialogue, de réciprocité, et je n'imaginais pas laisser les autres en tant que simples spectateurs, je voulais qu'ils soient marqués et qu'une proximité se crée entre eux et moi ; qu'en quelque sorte, nous formions un doux pacte. C'est pourquoi j'ai tenu à ce que les gens aient, au final de la performance, une trace concrète de moi. Le dialogue verbal a son importance, mais les mots écrits en ont tout autant voire parfois plus.

Alors, j'ai décidé d'écrire sur des bouts de papier soigneusement pliés des morceaux de moi, des parcelles de ma personnalité plus ou moins intimes. J'allais déambuler au milieu de la foule, des corps, et aléatoirement m'arrêter face à une personne, puis une autre, et ainsi de suite.

Piochant un petit billet dans un sac de courses - car après avoir fait les courses en moi -, j'ai déposé un baiser sur celui-ci et l'ai minutieusement déposé dans une poche, un col de chemise, entre les lèvres, les doigts, ou encore dans une chaussette...

« Maintenant, il/elle - mais lequel/laquelle? - sait que mon dessert préféré est la tarte au citron, que j'ai besoin d'une source sonore ou lumineuse pour m'endormir, que le bruit que je préfère est celui des caresses, que je n'arrive pas à rire de tout, que je suis amoureuse... ETC.»

Le pacte étant scellé par le baiser,

je me suis permise avec parcimonie de créer une intimité entre l'individu et moi en pénétrant sa bulle et en brisant la mienne par l'effleurement, le toucher léger, et la dispersion de fragments secrets.

Article en avant
Articles récents
Archives
Retrouvez-moi sur Facebook
  • Facebook Basic Square

© Manon Di Chiappari